Explorer l’archipel des Keys et Key West en deux jours (roadtrip en Floride #3)

Après une merveilleuse journée aux studios Universal d’Orlando, c’est vers le très fameux archipel des Keys que nous nous sommes dirigées, et plus particulièrement vers la ville de Key West, puisque nous n’avions que deux jours pour profiter des lieux. L’archipel est composé de nombreuses îles tropicales en Floride au sud de Miami. Ces dernières s’étendent sur presque 200 kilomètres sur une mince bande de terre. Elles sont reliées entre elles par l’US Route 1, appelée l’Overseas Highway à cet endroit, « l’autoroure au-dessus des flots », puisqu’elle est parfois seulement constituée d’un immense pont au mileu de l’océan. Il s’agit d’une excursion privilégiée par les touristes, de par sa proximité avec Miami, ses belles plages d’eau turquoise et son ambiance cubaine. J’avais noté de nombreux arrêts à faire, et bien que n’ayant pas pu tout voir, je vous donne tout de même les lieux afin que vous puissiez organiser votre voyage là-bas.

Votre premier stop peut se faire dans la ville de Homestead, au château de corail, qui a été construit par un seul homme, Ed Leedskalnin. C’est une petite curiosité et c’est avec regret que j’ai du abandonner l’idée d’y aller par manque de temps. Il m’a en tout cas bien souvent été conseillé. Ensuite, direction l’île de Key Largo et son magnifique John Pennekamp Coral Reef State Park. Il est possible d’y observer de merveilleux coraux en pratiquant la plongée, ou simplement avec masque et tuba. Des sorties en bateau avec fond transparent sont également organisées. En ce qui nous concerne, nous avons profité des jolies plages du lieu et fait les trois promenades officielles du lieu : le mangrove trail, le grove trail et le wild tamarind trail. Il faut payer un peu moins de 10 dollars pour l’entrée dans le parc par voiture, mais ça les vaut largement, l’argent servant à aménager et protéger le lieu au mieux.

Vous pouvez ensuite vous arrêter au Long Key State Park si le cœur vous en dit, qui possède lui aussi de merveilleuses plages ainsi que quelques sentiers agréables, et où il est possible de faire du kayak et de camper quelques nuits. Quant à nous, affamées, c’est sur l’île de Marathon que nous avons décidé de faire une halte pour manger au Keys Fisheries, un petit restaurant en bord de mer proposant de nombreux sandwichs au poisson. Nous avons beaucoup apprécié nos repas, mais n’avons pas testé le fameux Lobster Reuben, un sandwich au homard que vous aurez peut-être envie de goûter. Attention, d’après ce qu’on en a vu, c’est très très copieux !

C’est en début d’après-midi que nous sommes enfin arrivées à la fameuse ville de Key West, après ce trajet sur une route au milieu de l’eau grandement apprécié. Nous avons d’abord posé nos affaires dans notre logement avant de partir visiter. Nous avions réservé deux nuits à la Angelina Guest House, vraiment bien située et pas trop chère comparée aux autres hébergements de la ville. Le lieu est canon, c’est tranquille et pourtant à deux pas de la rue la plus animée, et il y a même un espace extérieur ombragé avec piscine et transat. Le petit déjeuner est compris, et peut se faire dehors. Un lieu paisible et un accueil agréable donc, que je recommande vivement !

Ensuite, direction le centre pour s’imprégner de l’ambiance de la ville. Pleine de couleurs et animée même en plein mois de janvier, c’est un lieu qui respire la joie de vivre et une atmosphère bien plus cubaine qu’américaine s’en dégage. Absolument tout peut se faire à pied sans souci. A voir sur place : le southernmost point, représenté par une bouée colorée en béton, qui, comme son nom l’indique, représente l’endroit le plus au sud de la partie continentale des USA. Cuba ne se trouve qu’à 94 miles du lieu ! Pour une photo, il faudra faire la queue, mais c’est en tout cas un endroit charmant pour se promener. Il est d’ailleurs agréble de longer ensuite la mer d’un côté ou de l’autre, vous croiserez des pontons et quelques plages où admirer une eau turquoise avec bien moins d’algues qu’à Miami.

Pour les boutiques et l’ambiance, c’est à Duval Street qu’il faut aller, qui vous mènera droit à Mallory Square, une place charmante avec de nombreux bars et souvent des musiciens ou artistes de rue. C’est également un super spot où admirer le coucher de soleil. N’oubliez pas d’aller faire un tour du côté de la jolie peinture murale « Greetings from Key West » à Margaret Street, où vous trouverez des bars plutôt mignons. Pour manger le soir, on m’avait conseillé le Blue Heaven, qui avait l’air certes fantastique mais un peu cher, nous nous sommes donc contentées d’aller y déguster une Key Lime Pie, une tarte au citron vert délicieuse. Pour le dîner, nous avons trouvé un petit restaurant cubain délicieux sur Duval Street, puis avons fait un tour au « smallest bar in Key West ». Vous pouvez aussi tester les crab cakes au Eaton Street Seafood Market, apparemment délicieux.

Il suffit de se promener les yeux grands ouverts pour visiter Key West. Cela dit, vous pouvez noter quelques musées et maisons à voir, comme le Shipwreck Treasure Museum pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’île et pour plaire aux enfants qui aiment les pirates et les trésors. La Key West First Legal Rhum Distillery propose des visites gratuites chaque jour également, et est très appréciée. Vous pourrez également visiter plusieurs maisons : la Hemingway house, la Audubon house ou encore la Little White House. Enfin, côté nature, le Fort Zachary Taylor Park est superbe. Key West est une ville où l’on peut rester une semaine à se détendre, visiter tranquillement mais aussi faire des activités aquatiques comme de la plongée, du snorkeling, du bateau.. c’est une destination idéale que ce soit entre amis, en amoureux ou en famille !

Sur la route du retour, nous avons déniché quelques derniers stops magiques. Nous avons notamment fait une halte à Big Pine Key où deux lieux avaient attiré mon attention : le National Key Deer Wildlife Refuge que nous n’avons pas eu le temps de voir mais qui semble merveilleux, ainsi que le Bahia Honda State Park dont la plage du même nom est fabuleuse. Nous y avons passé plusieurs heures, l’eau est d’une couleur magnifique et il n’y avait pas beaucoup de monde, c’était une parenthèse très agréable. Enfin, dernier arrêt sur l’île Islamorada chez Robbie’s pour nourrir les tarpons, de gros poissons, et où il est également possible de louer des kayaks.

Si j’avais su à quel point l’archipel des Keys possédait des trésors, j’aurais certainement choisi d’y rester plus longtemps, mais les deux jours ont dans tous les cas été les bienvenus, et je ne peux que vous conseiller d’y aller. N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à partager mon article, en espérant qu’il puisse vous aider. Plus de photos sont disponibles sur ma page Facebook.

Bonus, le vlog du roadtrip complet en Floride :

10 Comments

  1. Nadia
    9 août 2019

    Jai eu la même impression que toi en allant à key west. Je pensais que deux jours auraient été plus que suffisant et que l’île ne m’aurait pas dépaysée au point d’aimer. Et bien comme tou, je pense qu’il doit être fort agréable du rester plusieurs jours voir une semaine. Tellement de chose y faire . Cest a la fois un coin paisible le jour et festif la nuit. Meme si on est pas du style à aimer les ambiance chaudes des bras du sud, on se laisse prendre par l’ambiance…
    Merci pour toutes tes astuces et coins à y découvrir en tout cas.

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      9 août 2019

      Merci pour ton commentaire, je suis totalement d’accord avec ! Ca fait une bonne raison d’y retourner un jour 😉

      Répondre
  2. nos coeurs voyageurs
    10 août 2019

    coucou Valentine,
    en lisant tes articles sur la Floride, je découvre de belles pépites loin des spots surfaits. Ton récit sur l’archipel des Keys donne vraiment envie de poser son sac à dos là-bas! Quelle est d’après toi, la durée de séjour idéale?

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      11 août 2019

      En y allant hors saison touristique effectivement c’est un coin de paradis ! Je dirais que quatre jours est un minimum, 2 à Key West et 2 dans les autres îles, mais honnêtement si on veut profiter d’une sortie kayak à la journée, de jolies randos, prendre le temps de se baigner etc, une semaine ne sera jamais trop longue !

      Répondre
  3. lydietendances
    11 août 2019

    Personnellement je ne connais pas du tout cette endroit mais merci pour ton article j’ai beaucoup envie d’y aller !

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      12 août 2019

      J’espère que tu en auras l’occasion, ça vaut le coup ! 🙂

      Répondre
  4. Aurélie
    12 août 2019

    Ok tes photos donnent carrément envie ! Tu as du adoré !!

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      12 août 2019

      Oh oui ! Mais j’y serais bien restée quelques jours de plus !

      Répondre
  5. Caro Bleue Violette
    12 août 2019

    J’ai googlé le Coral Castle, c’est effectivement très joli (et la légende autour de sa construction est géniale. Très romanesque 🙂 !).

    Il y a quelques années, j’ai goûté la fameuse Key Lime Pie (pas en Floride cela dit, je ne suis encore jamais allée aux USA) : adorant la tarte au citron, ainsi que le citron vert, j’étais persuadée que j’allais adorer… epic fail ! J’ai dé-tes-té XD ! Bon peut-être qu’il faudrait que je goûte la vraie… Si un jour je vais en Floride, ce sera sur ma to-do list – vu que de toute façon je compte bien faire les Keys.

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      12 août 2019

      Je peux comprendre, effectivement ça n’a pas du tout le même goût, je croyais pourtant que oui moi aussi au départ… pas sûr que tu aimes même là bas mais il faut tester ! Je te souhaite d’aller dans les Keys, ça reste vraiment l’un de mes meilleurs souvenirs de voyages 🙂

      Répondre

Répondre à lydietendances Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :