Visiter Ljubljana en deux jours

Fin juillet 2017, presque un an après mon retour des Etats-Unis, j’ai décidé de me lancer dans un immense roadtrip en train à travers l’Europe grâce au pass Interrail. Je vous ferai un article dédié à mon retour d’expérience, mais je vais d’abord vous raconter le périple de ces cinq merveilleuses semaines. Partie un vendredi soir de ma ville de Clermont-Ferrand, j’ai commencé un long voyage de presque 24h pour atteindre ma première destination. J’ai choisi de partir avec Flixbus, option la moins chère, et ai eu un changement à Lyon et un à Milan avant d’arriver à Ljubljana. Capitale de la Slovénie, j’en avais peu entendu parler, et c’est à peine si je savais l’orthographier, j’avais donc hâte de voir ce qu’elle avait à m’offrir. Connue pour ses nombreux étudiantes et espaces verts, je peux d’ores et déjà vous dire que c’est ma ville coup de coeur.

Arrivée en fin d’après-midi à destination, je me suis empressée de rejoindre mon hostel, le MS Sparrow. Situé à 50 mètres d’un arrêt de bus et à 20min à pied du centre, il est très propre et propose en permanence dans sa cuisine commune des pâtes, fruits et gâteaux. Je vous le conseille vivement. Fatiguée par mon long périple, j’ai juste pris le temps d’avaler une part de quiche du bar d’à côté avant de m’écrouler. Levée (très) tôt, j’ai décidé de commencer par une promenade dans le parc de Tivoli. Plus grand que Central Park, il est le poumon vert de la ville. Il est composé d’une partie parc, avec de nombreuses allées dont la principale proposant des expositions photographiques, et d’une partie forêt montant sur la colline avec de nombreux chemins de randonnée et même un parcours santé. Je me suis promenée totalement au hasard, et ai adoré la sensation de ne plus être en ville.

Après deux bonnes heures de balade, je me suis empressée de rejoindre la place centrale de Preseren afin de me joindre à la visite guidée gratuite organisée par Ljubljana Free Tour. Disponible tous les jours de l’année à 11h ainsi que l’après-midi en été, elle permet d’en apprendre énormément sur la ville, et plus particulièrement sur son centre qui est presque entièrement piéton. Il suffit de vous rendre un peu en avance sur la place principale, au pied de l’église rose, et de vous inscrire auprès d’un guide au tee-shirt jaune. Si vous êtes nombreux pas d’inquiétude, le groupe est scindé en plusieurs parties démarrant chacune à un endroit différent. Nous avons commencé par la place Preseren qui, en plus de son église rose, est célèbre pour l’architecture de son triple pont datant de 1842 et restauré depuis.

Nous avons continué en longeant la rivière Ljubljanica et en admirant les personnes en promenade en paddle et avons atterri au pont des bouchers, aussi appelé pont de l’amour pour ses nombreux cadenas. Nous avons ensuite pris la direction du pont des dragons, symbole de la ville et endroit le plus photographié. En effet, le dragon est présent sur le blason de la ville et représente son protecteur. D’architecture art nouveau, le pont est imposant mais ce n’est pas mon favori, peut-être car je m’attendais à des sculptures plus grands et car il marque la fin du quartier piéton. Il reste tout de même un lieu incontournable dans votre visite de la ville.

Nous sommes revenus sur nos pas afin de retourner au pont des bouchers, de le traverser et de pouvoir ainsi parcourir le célèbre vieux marché central. Malheureusement pour nous fermé le dimanche, nous avons tout de même pu imaginer grâce au nombre de stands vides l’effervescence du lieu, qui semble être typique et très agréable. Le guide nous a tout de même prévenu : attention aux pickpockets ! Juste à côté se trouve la cathédrale St Nicolas, un chef-d’oeuvre d’architecture baroque. Nous avons pu admirer la sublime porte d’entrée, mais une messe étant en cours, nous n’avons pas pu y entrer.  Une messe ayant lieu presque toutes les heures, j’ai fait plusieurs essais infructueux par la suite mais ai finalement réussi à admirer l’intérieur, et ai été soufflée par tant de beauté. Je n’ai qu’un seul conseil : persévérez.

La visite s’est poursuivie avec une petite pause liqueur au pied de la fontaine des trois rivières de Carniole, sculptée par l’architecte vénitien Francesco Robba entre 1743 et 1751. Il s’agit d’un autre monument baroque célèbre de Ljubljana. Nous avons marché jusqu’au pont des cordonniers de l’architecte Plečnik. Nous avons terminé au Congress Square, en passant par la bibliothèque et l’université. La visite était géniale, et il est évidemment conseillé de donner un pourboire au guide. Affamée, je me suis arrêtée dans une boulangerie pour manger une énorme part de pizza à 2€, puis j’ai décidé de faire un tour en bateau sur la Ljubljanica. Pour une dizaine d’euros, vous pourrez profiter d’un moment détente et voir la ville autrement, c’est un moment très agréable même avec des enfants. Je ne vous conseille pas de compagnie en particulier, elles sont nombreuses et proposent toutes les mêmes services et tarifs.

    

J’ai terminé ma journée par le château de Ljubljana. Surplombant la ville, il est accessible facilement par des petits chemins qui grimpent. Il me semble que vous pouvez également prendre le funiculaire, mais la balade est tellement sympa que je n’ai pas testé. Au pied du château, une vue magnifique sur la ville vous attend. Vous pourrez aussi profiter de pelouses pour vous reposer un moment. L’intérieur se visite librement et, avec l’aide d’un plan, vous pourrez déambuler dans les nombreuses différentes salles. Vous aurez accès à une Tour d’observation, à plusieurs espaces dédiés à l’histoire, à la chapelle Saint-Georges ainsi qu’à de nombreuses expositions artistiques temporaires. Des visites guidées sont également possibles, vous pourrez vous renseigner facilement à l’accueil.

Pour mon début de soirée, j’ai décidé de me rendre à Metelkova, un lieu social et culturel alternatif. Les bâtiments composant l’endroit sont tous plus originaux les uns que les autres, et il est possible de boire une bière en extérieur dans l’un des nombreux bars. Décoré par des artistes, le quartier est envahi par de magnifiques peintures murale, et bien que situé un peu à l’extérieur du centre piéton, il est facile d’accès et il serait vraiment dommage de passer à côté. Je n’ai pas pu le vérifier, mais le lieu est également réputé pour ses clubs ouverts du jeudi au samedi et qui promettent une ambiance de folie. Après cette excellente première journée, je suis pour ma part rentrée pour un repos bien mérité.

Pour mon deuxième et dernier jour de visiter dans la capitale slovène, j’ai tout d’abord commencé par retourner dans le centre ville piéton et plus précisément dans la Mestni trg, l’une des rues commerçantes les plus animées de la ville. J’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir les différentes boutiques de souvenirs et d’artisans, qui proposent souvent de très beaux objets et une décoration soignée. J’ai également fait un petit détour par la minuscule rue Ključavničarska ulica où se trouve une installation de l’artiste slovène Jakov Brdar intitulée « Faces ». Pour mon déjeuner, j’ai choisi de me rendre à Nobel Burek, une échoppe populaire afin de goûter la spécialité du même nom. Le burek est une pâtisserie salée fourrée avec du fromage, des épinards, de la viande hachée… elle ne coûte pas cher du tout et s’accompagne souvent d’un yaourt à boire au lait fermenté. J’ai beaucoup aimé mais ai trouvé ça très bourratif. J’ai tout de même pris une glace en dessert chez Cacao (gourmandise quand tu nous tiens…), en terrasse au bord de l’eau.

 

J’ai tranquillement digéré en faisant une longue promenade le long des berges jusqu’au Bober Marine, un loueur de canoës qui fait également bar. La balade est tranquille et très appréciée des habitants, et même si je n’ai pas testé le canoë, je vous le conseille, les gens avaient l’air d’adorer ! En période de forte chaleur, c’est vraiment un coin idéal puisque très ombragé, aménagé avec de nombreux bancs et passant le long de plusieurs quartiers avec de belles maisons. J’ai terminé ma journée par un tour au Neboticnik Skyscraper, qui possède un bar avec vue au tout dernier étage. J’ai pu me régaler d’un bon cocktail en terrasse au soleil, tout en profitant d’un merveilleux panorama sur le centre et le château.

 

Et voilà, mon tout premier article européen est terminé ! J’espère qu’il vous plaira tout autant que mes escapades américaines, et qu’il vous donnera envie d’explorer cette merveilleuse capitale slovène. J’ai adoré m’y promener, la ville possède un charme fou, est remplie d’espaces verts et les gens se déplacent essentiellement en vélo ou à pied, ce qui en fait l’une des mes villes coups de coeur où il fait bon vivre. J’ai été sous le charme du début à la fin. Elle semble minuscule pour une capitale, et elle se fait facilement à pied, mais elle a tant de choses à offrir. N’hésitez pas à partager / me laisser un commentaire. Plus de photos sont disponibles sur ma page Facebook, et je vous ajoute la vidéo de mes visites ci-dessous. A la semaine prochaine !

11 Comments

  1. Noemi
    30 novembre 2019

    Je t’avoue que j’ai ouvert ton article pour me faire un peu mentir! J’avais visité Ljubljana il y a plus de sept ans maintenant , je n’avais clairement pas été conquise. J’étais jeune et mes critères de recherche n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui ! Belle surprise donc en lisant ton article, tu as l’air d’avoir beaucoup apprécié ! Ça me donne envie d’y retourner pour la découvrir différemment. En tout cas ça me rappelle énormément les pays de l’est de manière générale, architecture et atmosphère !
    Bons baisers de Londres
    Bonnes fêtes de fin d’années profites en bien ☺️

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      3 décembre 2019

      Merci beaucoup ! Je suis ravie d’avoir pu changer ton regard sur la ville, Ljubljana est une ville merveilleuse même si, en effet, elle a une ambiance bien plus village que capitale (c’est peut-être pour ça que j’ai tant aimé!)

      Répondre
  2. Miléna
    2 décembre 2019

    Hello ! Merci pour ce super article bien détaillé qui donne envie de se téléporter immédiatement dans cette ville.
    Franchement, la Slovénie n’était pas sur ma liste de destinations mais là tu me donnes vraiment envie avec tes photos et tes explications. Ca a l’air vraiment superbe comme endroit à visiter, il va falloir que je le rajoute à ma liste 🙂

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      3 décembre 2019

      J’avoue que je n’en attendais pas grand chose non plus au départ, et j’ai finalement été tellement séduite par ce pays très nature que je n’attends qu’une chose : y retourner !

      Répondre
  3. noscoeursvoyageurs
    2 décembre 2019

    oh Valentine, tu me fais rêver avec Ljubljana! tes photos me rappelle Prague, la jolie capitale bohème en République Tchèque. La ville se prête à la flânerie et les photos dégagent une vraie douceur! une ville Green à découvrir au fil de l’eau et en vélo: j’adore! Comme cette aventure a du être incroyable, j’ai hâte de lire la suite de ton périple interrail! Au plaisir de te lire 😉

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      3 décembre 2019

      En effet, c’était vraiment géniale, d’autant plus que c’est la ville dont j’attendais le moins. Je m’y suis rendue un peu par hasard, et j’ai adoré ne pas me sentir à l’étroit dans une ville qui est pourtant la capitale d’un pays, ainsi que le côté très vert du lieu. J’ai hâte de pouvoir y retourner.

      Répondre
  4. Le Monde De Nyna
    3 décembre 2019

    Que de détails intéressants ! Ça me donne vraiment envie d’y aller.

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      3 décembre 2019

      Merci, c’est en effet une superbe ville !

      Répondre
  5. Laurane
    3 décembre 2019

    Une ville que je ne connais pas du tout et qui après ton article me donne envie de visiter 🙂 Merci pour la découverte !!

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      4 décembre 2019

      Je suis ravie de réussir à donner envie ! Merci 🙂

      Répondre
  6. […] avoir passé deux jours dans la superbe Ljubljana, capitale de la Slovénie, j’ai décidé de poursuivre quelques jours dans ce beau pays. Pour […]

    Répondre

Répondre à Le Monde De Nyna Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :