Visiter Los Angeles en quatre jours

Après mon merveilleux roadtrip dans l’état de Washington au Nord Ouest des Etats-Unis à découvrir des espaces naturels plus beaux les uns que les autres, j’ai continué mon mois de voyage en prenant l’avion de Seattle à Los Angeles, afin de rejoindre ma famille. En effet, mon père, ma belle-mère et ma soeur étaient alors en roadtrip avec des amis dans l’ouest américain que j’avais déjà fait, et nous avons donc convenu que je les rejoindrais sur la dernière partie de leur voyage, à savoir quatre jours à Los Angeles, en Californie. J’avais déjà eu l’occasion d’y passer trois jours deux ans plus tôt mais n’avais pas été emballée. J’avais donc hâte d’en voir plus afin de me faire une véritable opinion. 

Pour notre première journée, nous nous sommes dirigés vers Farmers Market, que je n’avais pas eu l’occasion de faire la première fois. Ouvert depuis 1934, il est reconnaissable par la grande horloge située à l’entrée. Il est ouvert tous les jours et regorge de petites échoppes et de restaurants. Cependant, je l’ai trouvé un peu victime de son succès et donc très touristique. Il reste sympa à parcourir, sans compter qu’il est situé juste à côté du quartier The Grove, un coin vraiment agréable. Ce dernier est composé de rues pavés remplies de petites boutiques et grandes enseignes, d’un centre commercial et d’une place centrale avec fontaine et statues. C’est un endroit reposant, bien moins bling bling que ce qu’on imagine de la cité des anges, et j’ai beaucoup aimé m’y promener.

Après un bon repas sur place, nous avons conduit quelques petits kilomètres seulement pour nous rendre à, je vous le donne en mille, Hollywood Boulevard ! En effet, comment venir à Los Angeles sans faire un tour dans l’un des lieux les plus connus au monde ? J’y étais déjà venue et avais été un poil déçue par la petitesse des étoiles et le monde, mais il est vrai que l’ambiance est extraordinaire et représente parfaitement l’extravagance américaine. Nous avons donc parcouru le Walk of Fame en cherchant nos stars favorites et en observant les nombreuses personnes déguisées offrant de faire des photos. Devant le Chinese Theatre, vous trouverez également les empreintes de mains / pieds de certaines stars, comme par exemple les acteurs de Harry Potter. Nous avons terminé par faire du shopping au Hollywood and Highland Center, un centre commercial à ciel ouvert impressionnant avec ses statues éléphants, et qui vous permettra également d’observer le célèbre signe Hollywood depuis les étages.

La journée s’est terminée en beauté dans le quartier de Beverly Hills. Connu pour être l’un des plus riches endroits de Los Angeles, il est un incontournable. Nous avons tout d’abord parcouru Rodeo Drive et les rues alentour, qui abritent un nombre incalculable de magasins de luxe. Tout est propre et l’ambiance est assez feutrée, si l’on enlève les touristes présents évidemment. Nous avons poussé jusqu’au signe Beverly Hills situé au Beverly Gardens Park, et avons fini par un tour en voiture dans les hauteurs du quartier. De nombreux tours opérateurs proposent de vous conduire jusqu’aux maisons de stars et grands hôtels, mais nous avons choisi de rouler au hasard avec notre propre véhicule. Evidemment, pas question de s’arrêter, mais les maisons sont plus belles les unes que les autres (quand on les aperçoit!) et les hauteurs offrent un point de vue merveilleux sur certaines demeures et sur les collines. Je n’ai pas pris de photos mais vous en aurez un aperçu dans la vidéo à la fin de cet article.

Le lendemain, c’est excités et impatients que nous nous sommes réveillés, prêts à passer une journée inoubliable à… Universal Studios !! J’avais eu la chance d’aller à celui d’Orlando en Floride, mais j’avais trop hâte de faire celui de Los Angeles. Je n’ai pas été déçue du tout, et malgré quelques attractions similaires, les deux parcs restent fort différents, et notamment car dans celui ci, il est possible de faire l’attraction The Studio Tour, dont je rêvais. C’est d’ailleurs ce par quoi nous avons commencé. Il s’agit d’un petit train avec un commentateur qui vous emmène dans les studios de nombreuses grosses productions américaines. Vous pourrez voir des studios qui servent encore, des décors de villes comme New York, de séries comme Desperate Housewives ou de films comme le crash du Boeing 747 dans La Guerre des Mondes, de Steven Spielberg. Vous verrez aussi quelques effets spéciaux impressionnants comme l’inondation d’une station de métro. C’était génial, j’ai adoré ! L’après midi a été consacré à faire un maximum d’attractions, de Shrek aux Simpson, en passant par Transformers, la Revanche de la Momie, les Minions, King Kong, Jurassic World et The Walking Dead. Je me suis régalée, et j’ai surtout adoré en tant qu’immense fan l’attraction et le monde reproduit de Harry Potter, mon moment préféré ! Nous avons terminé par le spectacle Waterworld, impressionnant tant par les effets et les décors que par les prouesses physiques des acteurs.

Après cette grosse journée, nous avons privilégié la plage pour notre troisième jour. Nous avons pour cela décidé d’aller à Venice Beach, où nous avons pu nous baigner sans trop de monde. En effet, bien que très connu, le lieu est si vaste qu’on ne se marche jamais dessus. Nous en avons profité pour acheter quelques souvenirs dans les nombreuses boutiques, et pour regarder des Californiens jouer au basket sur l’un des nombreux terrains, faire du skate dans le lieu dédié ou encore faire leur sport à Muscle Beach, une salle de muscu en plein air. Se promener sur le Venice Boardwalk est un vrai bonheur, on peut même y pédaler ou faire du roller. Enfin, beaucoup de touristes passent à côté, mais n’oubliez surtout pas de pousser jusqu’à Venice Canal Historic District. Vous croiserez sur le chemin de belles peintures murales, et profiterez à destination de sublimes maisons d’architectes réunies autour de canaux, et possédant presque toutes une barque. C’est mon coup de coeur de la ville, ça vaut vraiment le coup !

En fin d’après-midi, nous sommes partis à Santa Monica admirer le coucher de soleil. Bondée, la plage est cependant vraiment belle et familiale. Sur le ponton se trouve le panneau officiel signalant la fin de la Route 66. Pas obligatoire mais sympa. Si vous vous éloignez de la plage, la Third Street Promenade et la Santa Monica Place combleront vos envies de shopping, et vous aurez aussi un grand choix de restaurants. C’est un lieu animé où j’ai beaucoup aimé passé la fin de journée.

Pour le dernier jour, nous avons souhaité nous promener dans des quartiers un peu moins connus de Los Angeles : Art District et Chinatown, proches l’un de l’autre. Le premier, s’il était plutôt dangereux à une période, est désormais un lieu branché remplie de peintures murales, de galeries d’art et de boutiques de créateurs. Quant au deuxième, il est assez petit mais possède de bons restaurants et plein de magasins kawaii. En repartant, nous avons fait un léger détour par le Walt Disney Concert Hall, qui a une architecture impressionnante. Enfin, j’ai rejoint une amie au pair l’après-midi avec qui je suis allée à Canyon Lake Drive, un point de vue parfait pour admirer les célèbres lettres Hollywood. Il est aussi possible pour cela d’aller au Griffith Park et d’emprunter le Brush Canyon Trail, qui mène non pas en face des lettres, mais juste en haut.

Los Angeles m’avait laissé un goût mitigé la première fois, j’avais le souvenir d’une ville trop superficielle et bling bling pour moi, et ce deuxième séjour m’aura donc permis de voir une facette plus authentique de la ville. En effet, si l’on prend la peine de sortir un peu des incontournables, on découvre alors des quartiers où il fait bon vivre et où l’art urbain tient une place importante. Si jamais j’ai l’occasion d’y aller une troisième fois, j’espère pouvoir découvrir davantage de ces derniers.

J’espère vraiment que cet article vous a plu et aidé, j’adorerais lire vos commentaires. Si vous pouviez partager également, ce serait trop sympa ! De nombreuses photos sont disponibles sur ma page Facebook si vous souhaitez en voir plus. Je vous dis à bientôt pour la suite de mes aventures, et vous laisse la petite vidéo bonus :

16 Comments

  1. thewildbeauty
    20 septembre 2019

    Merci pour la découverte de cette belle ville! Les photos et ton appréciation donnent envie d’en découvrir plus 🙂

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      Merci beaucoup !

      Répondre
  2. La Parenthèse d'Or
    20 septembre 2019

    Merci pour ton article
    Je ne connais pas LA, je ne pense pas y aller un jour. Mais c’est toujours agréable de découvrir des endroits à travers des articles 🙂

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      Je ne pensais pas non plus y aller, encore moins deux fois à deux ans d’écart et pourtant… alors qui sait haha

      Répondre
  3. lafeedugreen
    20 septembre 2019

    Hello ! Un super article qui donne envie de réserver pour LA tout de suite …J’ai beaucoup aimé Venice Beach et Venice Canal Historic Distric et le coucher de soleil sur la plage de Santa Monica…Tes photos sont superbes ! (good job)

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      Merci beaucoup pour ton joli commentaire, je suis ravie de t’avoir donné envie ! J’ai moi même été très heureuse d’avoir une « deuxième chance » de visiter la ville plus en profondeur, et ai été agréablement surprise. Oui, Venice Beach est top top top !

      Répondre
  4. Morgane
    21 septembre 2019

    Ton article et tes photos donnent vraiment envie et pourtant, j’entends de plus en plus de déception face à Los Angeles par rapport à la saleté, la pauvreté et l’insécurité de certains quartiers… Dans tous les cas si je vais en Californie un jour, ça sera un passage obligé !

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      En effet, il y a comme dans toute ville américaine des quartiers à éviter, et je pense que les gens sont souvent déçus car ils s’attendent à du luxe partout et sont surpris que même à Hollywood Boulevard la pauvreté soit bien présente. Je pense que comme c’était ma seconde visite de la ville et que j’ai vécu aux USA, je savais à quoi m’en tenir et je savais également que je devais aller voir un peu plus loin que les « basiques ». On a tendance, avant d’y vivre, à beaucoup idéaliser les USA, ou tout du moins les grandes villes, mais les films ne reflètent bien évidemment que la « bonne partie » de là bas. Mais c’est en effet un passage obligé, et il y a de très jolies pépites !

      Répondre
  5. Laurane
    22 septembre 2019

    Wouah vous avez eu un super programme en 4 jours 🙂
    Même si je pense aussi que ça doit être une ville un peu « surfaite » j’adorerai la visiter ! Je suis contente que tu aies plus aimé ta seconde visite ! Mais je me répète ça ne m’étonne pas vu votre chouette programme !

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      En fait, il n’y a finalement qu’une assez petite partie de « surfaite » mais en effet c’est la partie la plus connue ! Je pense que la première fois, je n’avais pas le recul nécessaire (pas encore assez voyagé, pas encore de connaissances sur les US et la vie là bas) et je n’ai donc pas pu aller voir plus loin que les basiques. J’espère que tu pourras la visiter un jour !

      Répondre
  6. laraiecrative
    23 septembre 2019

    Wouah !! Visitez L.A. en 4 jours ça me parait tellement fou. Ce séjour n’a pas du être de tout repos. En tout cas c’est sympa de savoir qu’il vaut mieux sortir un peu des sentiers battus, même s’il y a des incontournables 😉

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      Haha oui c’est court, forcément, et il y a un tas d’endroits que nous n’avons pas pu approfondir, ni même visiter. Los Angeles regorge aussi de musées, mais les choix faits me semblent finalement assez complets, et je suis heureuse d’avoir pu te donner une image un peu hors des sentiers battus 🙂

      Répondre
  7. nos coeurs voyageurs
    23 septembre 2019

    Salut Valentine! Comme toujours, je parcours les lignes de ton récit avec plaisir. L.A est une ville qui fait rêver! Grâce à ton article, je découvre une autre facette de la cité loin des standards 😉 . J’aime beaucoup le regard que tu portes sur Los Angeles et qui permet la découvrir autrement.

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      23 septembre 2019

      Merci encore une fois pour tes commentaires tjrs adorables ! Je prends beaucoup de plaisir à me remémorer mes voyages en les écrivant, et je suis donc ravie que ça se ressente et qu’on prenne plaisir à me lire. En effet, Los Angeles est, contrairement à ce que je pensais à ma première visite, pleine de jolies surprises !

      Répondre
  8. mindandbeauty
    23 septembre 2019

    Hello,
    J’ai tellement tellement envie de découvrir plusieurs villes des États Unis dont Los Angeles et comment te dire que ton article m’a collé un sourire ! J’ai voyagé avec tes photos et tout et j’ai encore plus hâte d’y aller un jour!
    Tia

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      25 septembre 2019

      Oh merci beaucoup pour ton commentaire qui me touche beaucoup ! C’est pour faire voyager par procuration et donner des idées que j’écris ces articles, alors ça me fait vraiment plaisir de t’avoir fait sourire ! Mille mercis !

      Répondre

Répondre à Morgane Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :