Visiter Vérone en un jour

Après deux jours de détente au lac de Garde, j’ai repris la route et suis arrivée en quelques heures de Flixbus à ma nouvelle destination : Venise ! A la gare, j’ai attendu mes deux copines venues tout droit de France pour m’accompagner dans la suite de mon périple, et nous sommes parties à pied nous installer dans notre hébergement, le camping village Jolly. Situé non pas sur l’île de Venise mais à Marghera, il nous a permis de séjourner plusieurs nuits dans un bungalow à un prix défiant toute concurrence. Evidemment, ce n’était pas le grand luxe, mais ça nous a amplement suffi. De plus, le camping possède une piscine, un restaurant et même un supermarché, et se situe à 10 minutes d’un bus menant droit à Venise, c’était donc idéal pour nous. Après une pizza et une baignade, nous sommes vite parties nous coucher, fatiguées de notre journée de transport, et excitées à l’idée de notre première journée ensemble le lendemain.

Levées tôt, nous avons filé rapidement à la gare, afin de se rendre non pas à Venise pour commence, mais à Vérone ! En effet, le train était gratuit avec notre pass Interrail, et la ville est idéale pour une escapade d’une journée depuis Venise, le trajet ne durant qu’une petite heure. Ville romantique la plus célèbre du monde pour avoir servi de cadre à la tragédie « Roméo et Juliette » de Shakespeare, Vérone possède également un centre médiéval, et peut se visiter entièrement à pied et en assez peu de temps. J’avais eu l’occasion de m’y rendre des années auparavant avec le collège, mais je n’en gardais que très peu de souvenirs et avais donc hâte de la visiter à nouveau.

Pour notre première découverte de la matinée, c’est à la Basilique San Zeno Maggiore que nous nous sommes rendues. Sur place, nous avons décidé de prendre la Verona Card de 24h afin de rentabiliser nos visites, puisqu’elle donne accès à la plupart des lieux gratuitement et ne coûte que 15 euros. Nous l’avons vite rentabilisée et je vous la conseille fortement. Elle s’achète dans tous les lieux concernés, et offre même la gratuité des transports, ce qui peut s’avérer pratique. D’architecture romane, la Basilique San Zeno est située un peu à l’écart des autres lieux touristiques, sur une immense place déserte. Bien qu’elle ait depuis été reconstruite, elle date de 806. Elle est assez sobre de l’extérieur, mais l’intérieur se démarque par son immensité, son calme et ses nombreuses oeuvres d’art (fresques, gravures..). J’ai beaucoup aimé son cloître, son côté paisible à l’écart des touristes, et elle vaut vraiment le (petit) détour selon moi.

Nous avons poursuivi par une petite balade à pied dans les ruelles puis le long du fleuve Adige à la couleur de l’eau peu appétissante. Nous avons poussé jusqu’au Castelvecchio, compris dans la Verona Card. Construit au XIVè siècle, ce château servait de forteresse défensive et de point de surveillance. Devenu ensuite caserne militaire, il se transforme finalement en musée dans les années 1920, et il abrite désormais de nombreuses peintures et sculptures véronaises datant du XIIè  au XVIè siècle. Si nous n’avons pas été forcément charmées par ce type d’art, nous avons en revanche beaucoup apprécié la visite puisqu’il est possible de marcher sur les remparts, d’avoir une vue sur le pont du même nom et que l’architecture de ce château en brique est vraiment magnifique.

Après cette sympathique visite, nous avons poussé jusqu’à la Piazza Brà, place historique du centre-ville, afin de faire une pause sandwich bien méritée. C’est un endroit animé rempli de restaurants et bars, vous y trouverez forcément votre bonheur. Une fois repues, nous avons souhaité visiter les arènes de la ville, situées juste à côté de la place. Amphithéâtre romain construit au début du Ier siècle, elles sont restaurées petit à petit afin de ne jamais être fermées au public, et accueillent désormais de nombreux spectacles et opéras, notamment durant la période estivale. Nous avons pris peur en apercevant l’immense file extérieure, avant de nous rappeler que notre Verona Card nous permettait un accès prioritaire. Nous avons donc remonté la queue et avons pu entrer dans l’enceinte assez facilement. Nous avons été plutôt très déçues : entre la restauration en cours et la scène pour les spectacles, le lieu était assez dénaturé et finalement peu accessible. Avec le pass, c’est toujours sympa à faire, mais ne faites pas la queue une heure, ça ne vaut pas le coup et vous seriez déçus.

Nous avons continué vers l’attraction la plus célèbre de la ville : la maison de Juliette ! C’est un incontournable malgré la foule compacte, et même si la visite est rapide, j’ai adoré. Le lieu se situe dans une petite cour où vous pourrez admirer la statue de la fameuse Juliette et même lui toucher le sein pour avoir de la chance en amour, ainsi que le fameux balcon duquel Juliette a déclaré son amour à Roméo. Les murs sont recouverts de chewing-gums colorés, de mots d’amour et de cadenas. L’accès à la cour est gratuit, en revanche il vous faudra payer ou avoir le pass pour visiter la maison et accéder au balcon. Ce n’est pas forcément nécessaire, mais c’est agréable à faire.

Nous avons poursuivi toujours à pied dans les jolies petites rues de la ville jusqu’à la Piazza delle Erbe, place du marché, et la Piazza dei Signori dans la continuité. Considérées comme les plus belles places de Vérone, elles se situent en son centre et regorgent de beaux bâtiments. La première se trouve à l’emplacement de l’ancien forum romain, et la deuxième est encadrée de magnifiques palais. C’est un lieu essentiel de la ville et un passage obligé. Toujours au même endroit, je vous recommande de grimper au sommet de la tour des Lamberti afin de jouir d’une vue à 360° sur la ville.

Pour le goûter, lassées de la foule, nous avons souhaité nous rendre dans un lieu bien moins fréquenté dont j’avais entendu parler, et qui est devenu mon coup de coeur de la journée : les jardins Giusti, un véritable havre de paix. Vous pourrez y visiter une maison de maître, mais surtout vous promener dans un grand jardin de l’époque Renaissance. Ce dernier est séparé en deux parties : un jardin à l’italienne sur la partie basse avec allées, fontaines et statues, et une partie supérieure à flanc de colline accessible grâce à des petits chemins et escaliers, menant tout droit à un belvédère offrant une vue de la ville. L’endroit, même en pleine saison en milieu d’après-midi était très calme, et nous n’étions qu’une poignée de personnes à le visiter. C’est LE lieu que je vous conseille absolument.

Pour terminer la journée, nous avons regagné la vieille ville en enjambant le pont Pietra, afin d’admirer deux églises de la vieille ville. Nous avons commencé par le Duomo, qui est en fait un ensemble de plusieurs édifices religieux. D’architecture romane, l’extérieur semble sobre mais est en fait très travaillé. L’intérieur est splendide et très grand, j’ai notamment adoré la nef avec ses colonnes de marbre rouge ainsi que les deux immenses orgues sculptés et dorés. Nous avons terminé par l’église Sant’Anastasia, situées à quelques minutes du Duomo, et ma favorite. De l’extérieur, sa façade en brique est sympathique mais sans plus, et je ne m’attendais certainement pas à un intérieur aussi splendide. Je suis restée abasourdie et émerveillée devant son plafond recouvert de motifs végétaux, et je suis restée à les admirer un long moment. Je vous conseille vivement de la visiter. Nous avons regagné lentement la gare afin de rejoindre notre camping de Venise par le train, ravies de notre première journée de découvertes à trois.

Cet article sur notre journée à Vérone est terminé. J’espère vous avoir donné envie d’y aller, car c’est une ville italienne pleine de charme et qui se visite très bien sur une journée. En pleine saison, c’est évidemment plein de touristes, mais hormis pour notre visite de la maison de Juliette et celle des arènes, nous ne nous sommes pas senties étouffées. N’hésitez pas à me donner vos impressions / à partager mon article si vous l’avez aimé. Je vous laisse en bonus la vidéo du voyage, et vous invite sur ma page Facebook associée pour plus de photos. A la semaine prochaine pour le récit de notre superbe séjour à Venise !

12 Comments

  1. Amélie
    26 décembre 2019

    C’est toujours une bonne idée les voyages en Italie (dixit la fille d’origine italienne haha).
    La dernière fois que j’y suis allée, j’ai découvert Bologne, tu connais ? Magnifique ville !
    Sinon j’aimerais bien découvrir les Pouilles un jour

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      30 décembre 2019

      Non je n’ai pas eu l’occasion de faire Bologne, mais avec le collège j’ai tout de même eu la chance de voir de nombreuses villes puisque j’étais en classe bilingue anglais – italien, j’espère notamment avoir l’occasion de retourner à Sienne.. Avec mon copain, on croise fort les doigts pour réussir à trouver le temps de s’y rendre à nouveau dans la nouvelle année, même si on a un gros programme au niveau des études..

      Répondre
  2. Elise
    27 décembre 2019

    Coucou Valentine,
    Je n’ai pas eu la chance de visiter Vérone mais du coup ton article m’a donné envie d’y aller. Je suis allée à Venise il y a quelques années et on a pas eu le temps de faire Vérone, d’ailleurs je n’ai pas vraiment Venise. J’étais allée à Rome l’année précédente et rien ne pouvait égalé cette ville à mes yeux. J’ai encore pas mal de villes italiennes que j’aimerais découvrir alors j’ajoute Vérone à ma liste 🙂

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      30 décembre 2019

      Ahhhh Rome, j’en rêve, mais j’ai peur du nombre de touristes en pleine saison, et c’est compliqué pour le moment de partir à d’autres périodes… ça n’empêche pas de nombreuses autres villes d’être merveilleuses en revanche, je suis très très fan de ce pays et espère y retourner très vite ! Je te conseille Sienne aussi, c’est l’un de mes coups de coeur de voyages scolaires 🙂

      Répondre
  3. La Psy de mon chat
    29 décembre 2019

    Hello Un super article sur Vérone. On reconnait bien ici le charme de l’Italie. Le côté historique semble très intéressant, et cela donne de nombreuses idées de visites possibles..

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      30 décembre 2019

      Merci beaucoup ! C’est en effet une très belle ville pleine d’histoires, comme beaucoup d’autres en Italie, mais j’ai bien aimé son côté très authentique, malgré les touristes

      Répondre
  4. Morgane
    30 décembre 2019

    Ton article donne envie d’y passer une journée ou un week-end, surtout poru le côté romantique de la ville avec Roméo et Juliette qui est une historie que j’adore ! De plus, d’un point de vue architectural, ça a vraiment l’air d’être une jolie ville 🙂

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      30 décembre 2019

      Haha en effet je conseille l’endroit, mais pas seulement pour Roméo et Juliette, car s’il y a d’autres lieux de l’histoire à retrouver en ville, ils sont a priori bien décevants (une simple façade pour la maison de Roméo par exemple). En effet au niveau de l’architecture c’est merveilleux, des pierres et du vieux, tout ce que j’aime !

      Répondre
  5. Le Monde De Nyna
    30 décembre 2019

    Quelle jolie balade à travers cet article ! J’ai déjà pensé à l’inter rail sans sauter le pas. Je pense savoir quoi faire pour mes prochaines vacances

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      30 décembre 2019

      Je suis ravie que ça te plaise ! Je conseille complètement Interrail, par contre si c’était à refaire je choisirais plutôt un pass pour un seul pays, ou en tout cas je ferais un itinéraire plus allégé. Je suis ravie du parcours réalisé car j’avais une grande soif de découvertes multiples en Europe, maintenant que c’est fait j’aspire à plus prendre mon temps 🙂

      Répondre
  6. Laurane
    2 janvier 2020

    Quelle belle journée 🙂 le pass valait vraiment la peine pour 15€ ! Ça devait être top de visiter la maison de Juliette (malgré la foule), par contre c’est fou qu’il y avait aussi peu de monde dans les jardins Giusti ! Mais tant mieux pour vous 😉

    Répondre
    1. valouenvadrouille
      4 janvier 2020

      En effet, c’était super rentable je recommande !! Haha oui, c’est assez peu connu je crois, et les gens font pareil que nous et ne passent qu’une journée sur place, je pense qu’ils privilégient surtout le centre et le parcours « Roméo et Juliette »…. tant mieux !

      Répondre

Répondre à Le Monde De Nyna Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :