Visiter Vienne, Autriche, en trois jours

Après deux jours merveilleux au vert dans le petit village d’Hallstatt, ma maman et moi avons pris un train au petit matin pour continuer notre exploration de l’Autriche avec la visite de sa capitale : Vienne. Située à l’est du pays et traversée par le Danube, elle est notamment connue pour sa richesse culturelle et historique. Les visites possibles sont innombrables, et il y en a pour absolument tous les goûts. Si vous aimez les musées, les châteaux et l’architecture, alors foncez visiter Vienne, qui ne pourra que vous plaire. La ville est également réputée pour sa grande qualité de vie qui attire des gens du monde entier, et qui a sans doute à voir avec ses immenses et nombreux espaces verts.

Arrivées en début d’après-midi à la gare principale, nous y avons directement récupéré nos Vienna Pass 3 jours que j’avais préalablement acheté en ligne. Si vous comptez faire beaucoup de visites, je vous conseille fortement la formule. En effet, cela vous permettra d’avoir l’entrée libre dans pratiquement tous les musées et châteaux de la ville et donc de faire de grosses économies. Pour notre part, tout ce que nous avons fait était inclus dans le Pass. Vous aurez également un accès illimité aux bus touristiques Hop on Hop off, qui se sont avérés très complets à Vienne et bien utiles pour visiter sous la pluie. Ces bus proposent en plus des écouteurs afin d’avoir des informations sur chaque lieu croisé. J’insiste, je ne prends pas toujours les Pass disponibles lors de mes voyages, car ils ne correspondent pas forcément à mes envies, mais celui de Vienne est un indispensable peu importe vos visites.

Nous sommes ensuite vite parties poser nos affaires à notre hébergement, le Westend City Hostel, afin de partir en exploration au plus vite. Ce dernier est plutôt bien situé et propose de nombreux dortoirs qui possèdent chacun une salle de bains. C’est propre, avec une cuisine commune et même un petit espace extérieur. Un petit déjeuner est proposé en supplément, et c’est surtout pas très cher et très bien situé, je le recommande donc aux petits budgets. L’après-midi étant déjà bien entamé, nous n’avions pas le temps de faire une réelle première visite, mais avons tout de même souhaité avoir un premier aperçu.

En tant que grandes gourmandes, nous avons commencé par une pause gustative à l’étage de la pâtisserie L.Heiner. Les gâteaux sont excellents, et le lieu très agréable, nous en avons même profité pour établir le programme de notre séjour. De plus, l’endroit se situe dans la rue Kärntner, l’une des plus grandes artères commerciales du centre-ville, ce qui nous a permis de nous balader tranquillement et de prendre le pouls de cette si belle ville. Avant de rentrer, nous avons poussé jusqu’à la Hundertwasserhaus. Un peu à l’écart de l’agitation du centre, il s’agit d’un immeuble résidentiel conçu par l’artiste et architecte Friedensreich Hundertwasser entre 1983 et 1985. Très coloré, avec des fenêtres de différentes hauteurs, des murs pas toujours droits et des arbres sortant des nombreuses ouvertures, le bâtiment ressemble à un puzzle géant et semble avoir été imaginé par un enfant. En réalité, il s’agit d’une « maison pour les personnes et les arbres » très ingénieuse, pensée pour l’homme et son bien-être avant tout, tout en respectant la nature. L’intérieur ne se visite malheureusement pas puisque les appartements sont toujours habités, mais même de l’extérieur le bâtiment vaut vraiment le détour !

Le lendemain matin, c’est tôt que nous avons pris le bus Hop on Hop off afin de nous rendre au Hofburg Palace, en plein coeur de la ville. Ancienne résidence des Habsbourg, il s’agit probablement du lieu le plus connu de Vienne. Ancien palais impérial, il est composé de certains bâtiments qui datent du XIIIème siècle. L’ensemble forme presque un mini quartier et nous avons donc pris plaisir à nous promener dans les différentes cours afin d’admirer l’architecture du lieu. De (très) nombreux musées se cachent en son sein, et si nous n’avons pas tous pu les voir, ils donnent tous très envie. Si je dois citer seulement les principaux, je vous conseillerais le musée Sisi, le trésor impérial, la collection d’argenterie et les appartements impériaux. Nous avons choisi de ne pas les visiter afin de privilégier des musées d’art et d’autres palais, mais si vous avez plus de temps foncez-y !

Pour notre part, toujours au Hofburg Palace (je vous l’ai dit, c’est immense !), nous avons choisi d’assister à un entraînement matinal en musique à l’école d’équitation espagnole. J’ai pratiqué l’équitation de nombreuses années et c’était donc pour moi un rêve que de me rendre dans une école si prestigieuse. Fondée il y a plus de 450 ans, elle forme des chevaux lipizzans à la Haute-École. Si l’entraînement peut paraître sans grand intérêt pour les néophytes, le lieu vaut à lui seul le coup d’oeil. De plus, vous pouvez partir quand bon vous semble, ce serait donc dommage de le rater. L’Ecole propose également visites guidées et spectacles (qui doivent être merveilleux), mais ces derniers ne sont pas compris dans le Pass et demandent une réservation en plus d’un coût plus important. Nous avons terminé la matinée par une visite de la sublime salle d’apparat de la Bibliothèque nationale autrichienne, découverte que j’attendais avec la plus grande impatience. De style baroque, elle fait environ 80m de long pour 20 de hauteur, ce qui est très impressionnant. Elle a été construite au début du XVIIIème siècle par l’architecte Johann Bernhard Fischer von Erlach et regorge d’objets plus beaux les uns que les autres. Le lieu est un véritable incontournable !

Après un succulent Poke Bowl au café Kartonage Kitchen que je vous recommande, nous avons continué quelques mètres plus loin jusqu’au MuseumsQuartier. L’endroit est très vivant, avec de très nombreux Viennois qui viennent s’y promener ou prendre le soleil en terrasse. Pour notre part, nous avons choisi de commencer par le musée Leopold, qui présente une immense collection d’art moderne autrichien, dont de très nombreuses oeuvres des célèbres peintres Egon Schiele et Gustav Klimt. L’exposition permanente expose la collection de Rudolf Leopold, créateur du musée, et est d’une grande richesse. J’ai vraiment adoré ce musée que je conseille vivement, et je ne peux que vous inciter à ne pas négliger la partie consacrée aux expositions temporaires, qui est également de très belle qualité. Vous trouverez toutes les infos sur les dates sur le site officiel. Nous avons terminé la journée par le Mumok, qui est le musée d’art moderne de Vienne. Si nous y avons passé moins de temps, nous avons vraiment apprécier découvrir ce musée qui propose sculptures, peintures, vidéos, photos et bien d’autres choses encore. Certaines salles sont interactives, c’est donc un musée vraiment sympa à découvrir. A savoir, certains musées du quartier ferment un soir par semaine à 20h, ce qui peut être pratique notamment lors des journées pluvieuses ou en hiver lorsqu’il fait nuit tôt.

Le lendemain, c’est cette fois la ligne jaune du bus Hop on Hop off que nous avons empruntée pour nous rendre à l’une des attractions majeures de l’Autriche : le château de Schönbrunn, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si des édifices existaient déjà à cet endroit depuis le Moyen Âge, c’est en 1696 que la construction du château débuta vraiment. C’est à nouveau Johann Bernhard Fischer von Erlach, sur demande de l’empereur Leopold Ier qui souhaitait créer un deuxième Versailles, qui fut chargé du projet. Inachevés suite à la mort de l’empereur Joseph Ier, les travaux reprirent en 1742 sous l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche avec l’architecte Nicolaus Pacassi. Le château prit alors la forme qu’on lui connaît aujourd’hui. Les différents empereurs ont ensuite tour à tour modifié les lieux selon leur goût. Nous avons choisi le Grand Tour, qui est comme son nom l’indique le plus grand. Il dure une heure environ et permet de visiter 40 salles d’apparat (sur les presque 1500 pièces du château!). Chaque pièce a son univers mais toutes sont incroyables, et les explications de l’audio guide sont vraiment intéressantes. Les photos sont interdites mais faites moi confiance et allez-y !

Après l’intérieur, nous avons une promenade dans le parc du château, qui est tout aussi incroyable. Vous pourrez y emprunter de grandes allées et y admirer de nombreuses fontaines. Pour les enfants, il y a même un jardin zoologique, qui n’est rien d’autre que le plus ancien zoo du monde encore en activité ! Avant de partir, nous avons souhaité pousser jusqu’à la serre aux palmiers, que j’ai beaucoup aimé rien que pour sa structure métallique imposante. Elle est divisée en trois parties : une serre froide, une serre tempérée et une serre tropicale. Il s’agit d’ailleurs de la plus grande serre d’Europe, et sa visite est très agréable.

          

Après un rapide sandwich, nous avons repris le bus en direction du Palais du Belvédère. Décidément, Vienne regorge de palais qui valent le détour. Baroque, celui-ci est séparé en deux parties : le belvédère supérieur et le belvédère inférieur. Entre les deux, vous pourrez admirer un très beau jardin à la française ainsi qu’une vue sur la ville. Le palais, construit en 1714, a été imaginé par Johann Lukas Von Hildebrandt afin de servir de résidence d’été pour le Prince Eugène de Savoie, avant d’être récupéré par la famille Habsbourg. Il est principalement connu pour avoir accueilli la fête du mariage de Marie Antoinette et du futur Roi de France Louis XVI. Nous avons commencé par la partie supérieure afin de découvrir une collection de peintures magnifique, avec notamment de nombreuses oeuvres de Gustav Klimt, dont le célèbre « Le Baiser ». On y trouve aussi des tableaux de peintres autrichiens comme Brand, ou de Monet, Van Gogh, Renoir, ou encore de l’art médiéval. La beauté des pièces ajoute beaucoup de charme à la visite. La partie inférieure, qui était la résidence du Prince, propose quant à elle d’admirer les salles de réception, ainsi que des expositions temporaires dans l’Orangerie (infos sur leur site internet). Si vous n’avez pas le temps pour une visite complète, je vous recommande au minimum de faire un tour dans le jardin pour la vue. Nous avons terminé la journée par un tour dans le plus grand marché de Vienne, le Naschmarkt, où nous avons mangé un très bon repas au restaurant Indian Pavillon. Il propose un marché aux puces le samedi matin pour ceux présents le bon jour.

Pour notre dernier jour, nous sommes retournées près du Hofburg Palace afin de découvrir le musée Albertina, que nous ne voulions surtout pas rater. Situé dans un palais impérial (encore!) datant de 1714, il abrite lui aussi de très nombreuses peintures de Monet, Cézanne, Picasso, Degas, et bien d’autres encore. L’exposition « de Monet à Picasso » est absolument incroyable. Le musée possède également une partie dédiée à la photographie, une à l’architecture, ainsi qu’une partie permettant d’admirer 20 salles d’apparat restaurées et meublées. Pour le déjeuner, c’est au Café Central que nous avons décidé de nous rendre. Le lieu est magnifique, et les tarifs raisonnables compte tenu de la réputation de l’établissement. Toutes les pâtisseries font envie, et j’en ai même ramené quelques unes pour offrir à mes proches.

    

L’après-midi, nous avons découvert une partie de Vienne un peu plus excentrée avec la ligne bleue, dont nous avons d’abord fait le tour complet afin d’écouter les commentaires du guide, mais surtout d’attendre la fin d’un épisode de pluie torrentielle. Nous avons ensuite fait notre premier arrêt au musée Hundertwasser, appelé Kunst Haus Wien. Créé par Hundertwasser lui-même et inauguré en 1991, le bâtiment en lui-même est une véritable oeuvre d’art. En plus de nombreuses oeuvres de l’artiste, on y découvre des expositions de photographie, et un petit café. C’est un lieu vraiment original et hors du temps, que je vous conseille fortement. Nous avons passé le reste de l’après-midi à nous promener dans le Prater, un immense espace vert où se trouve notamment la célèbre Grande Roue de 65 mètres de haut ainsi qu’une fête foraine. Considéré comme le poumon vert de la ville, le reste du parc n’est que grandes allées, pelouses et arbres. C’est un incontournable très apprécié des Viennois eux-mêmes, qui y viennent se détendre, courir, faire du vélo… on peut même croiser des cavaliers ou des gens jouer au Quidditch ! Nous avons finalement pris le chemin pour l’hôtel, afin de quitter Vienne en bus le soir même.

Et voilà, cet article est terminé et marque la fin de la série sur mon gros voyage européen de cinq semaines en train avec Interrail ! J’espère vous avoir fait voyager tout au long de mes articles, ainsi que vous avoir donné envie avec cette dernière semaine en Autriche avec ma maman ! Evidemment, trois jours (presque quatre) à Vienne c’est court, et nous avons donc privilégié l’art et les musées, mais j’espère avoir l’opportunité un jour d’y retourner afin de découvrir un peu mieux les extérieurs. Cette fois-ci, nous avons eu énormément de pluies torrentielles et c’était donc compliqué. Je vous ferai un article récapitulatif de ce roadtrip, avec mon avis et des conseils sur Interrail, et je vous invite à aller découvrir plus de photos sur ma page Facebook. N’hésitez pas à commenter / partager, ça me touche toujours beaucoup, et c’est d’une grande aide pour me faire un peu « connaître ». Je vous laisse avec ma vidéo bonus, et vous dis à très vite pour de nouvelles destinations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *